Consommations et Societes
  • Nouveau traduction en chinois : la consommation & les sciences sociales (Dominique Desjeux)

    Traduction en chinois - 2 livres : la consommation & les sciences sociales

    Lire la suite

  • Romans : les Femmes chinoises ont-elles besoins des hommes ?

    Les Femmes chinoise, ont-elles besoin des hommes ? romans de Mou Xiao Ya

    Lire la suite

  • Consommateur Malin Tome 1 et 2

    LE CONSOMMATEUR MALIN – Tome 1 Face à la crise le cadrage du client et les marges de manoeuvre du consommateur

    LE CONSOMMATEUR MALIN – Tome 2 Le consommateur stratège

    Lire la suite

  • Cynthia Fleury, Dominique Desjeux et Elie Cohen

    Soirée-débat "Truly different" by Pragmaty

    avec de gauche à droite Cynthia Fleury, Dominique Desjeux et Elie Cohen

    Lire la suite

Blog Archives

Edito principal

portrait de Dominique Desjeux antropologue, professeur à la Sorbonne, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Citée

La consommation est au cœur de toutes les sociétés modernes et traditionnelles. Elle est ambivalente, comme le Yīn et le Yáng (阴阳) chinois. Elle est source de vie et source de mort.
À une échelle géopolitique, elle est un analyseur de la montée de la classe moyenne mondiale et de ses conséquences sur la difficile mise en place d’une consommation plus économe en matières premières, en énergies et en protéines qui serait pourtant nécessaire pour limiter les problèmes de pollution, de réchauffement climatique ou de guerre.

Read more…

2017 07 D Desjeux, interview sur les processus sociaux d’innovation, colloque Ecophyto

2017 07, Interview de Dominique Desjeux sur les processus d’innovation, colloque Ecophyto

Colloque de restitution Ecophyto Recherche – Conclusion

Ecophyto PIC

Ajoutée le 8 juin 2017
Dialogue entre les grands témoin du colloque : – Pierre Ricci, ancien président du groupe d’experts recherche Écophyto I et – Dominique Desjeux, anthropologue, Université Paris Descartes La Sorbonne.

2015 07 Alexis Desjeux, Jean François DUTOUR, Ludovic Misandeau, Dominique Desjeux, « Comment je donne de l’essor à mon activité ? »,conférence au château de Brissac-Quincé (49)

Dominique Desjeux a participé à la Soirée Prestige au château de Brissac-Quincé (5 juin 2015) organisé par le CELA (Club d’Entreprises en Loire Aubance) et ses partenaires (voir la liste des partenaires ici). Grand témoin de cette conférence sur le thème « Comment je donne de l’essor à mon activité ? » Dominique Desjeux (Daize&co – consommation&société) et 2 autres intervenants, Ludovic Misandeau (société Misandeau), Jean François DUTOUR (société Placardstyl),  ont tour à tour évoqué en toute simplicité la manière dont ils œuvraient chacun pour dynamiser leurs entreprises. 150 chefs d’entreprises, élus locaux et acteurs économiques du territoire ont répondu présent à ce beau moment d’échange d’idées et de partage dans un cadre d’exception, le château de Brissac-Quincé ! (LIRE ARTICLE DE PRESSE : article courrier ouest CELA château brissac)

Cette soirée a été animée par Alexis Desjeux, président du CELA et entrepreneur actif sur le territoire, membre de produit en Anjou. Différents points ont été abordés autour de messages forts : « Pour donner de l’essor à son activité il me semble important de mettre en avant 3 points » souligne Alexis Desjeux « Avoir le sens de l’autre : être à l’écoute de ses collaborateurs et savoir les faire grandir. Travailler en collaboration les uns avec les autres pour que chacun s’épanouisse. En synergie et en équilibre avec sa vie de famille. Il faut également Donner du sens : pour avancer, il faut avoir un objectif, un rêve. Le sens te donne l’énergie d’avancer. Et enfin il faut cultiver ses valeurs : entraide, créativité et audace. Savoir prendre des risques pour avancer. Avoir le courage d’assumer ses idées. »

« Il faut replacer l’homme au cœur de l’entreprise et s’entraider pour réussir ! » Citation de Guy Richard Cloutier (conseil et formateur international)

 Participez-vous à des réseaux de proximité et quel bénéfice en retirer vous ?

intervenant cela chateau brissac
De gauche à droite : Jean François Dutour, Dominique Desjeux et Ludovic Misandeau, 3 chefs d’entreprises qui cultivent leurs réseaux.

Les 3 intervenants ont confirmé que la technologie ne remplacera jamais le contact humain pour nouer des relations de confiance durable dans le temps. Pour Ludovic Misandeau « il ne faut pas être contre nature, il faut rester soi-même et avoir la fibre humaine, quand on construit son réseau. Quelle que soit la forme de réseautage. » Jean François Dutour d’ajouter « je suis fondateur du club des 100 cravates, dont Ludovic est membre également, avec d’autres chefs d’entreprises et cette association fonctionne car nous sommes réunis autour d’une même passion, le foot. Le business n’est pas la priorité, il vient naturellement dans l’échange et en construisant de la confiance. Il est importance également de concilier la vie professionnelle et la vie de famille et pour cela il faut anticiper, discuter avec son épouse et également impliquer ses salariés. » Dominique Desjeux, enseignant à la Sorbonne depuis plus de 20 ans « j’ai construit mon réseau avec et pour les étudiants, pour leur donner une formation qui débouche sur du travail en entreprise à l’échelle nationale et internationale. Aujourd’hui grâce à mon réseau, je construis des équipes pluridisciplinaires pour répondre à des enquêtes de terrain pour de grandes entreprises comme Kellogg’s, L’Oréal ou la Française des jeux, dans le monde entier. (la sociologie et l’ethno-marketing) »

 

conference salle des gardes
Conférence dans la salle des Gardes du château de Brissac-Quincé. 150 chefs d’entreprises et élus locaux ont répondu présent à cette belle soirée.

Comment menez-vous votre politique de prospection ?

Chacun à tour de rôle a évoqué ses méthodes de prospection (commerciaux indépendants, réseautage, bouche-à-oreille…). conférence-salle-des-gardes

Ludovic Misandeau a évoqué « l’importance de se former en permanence, lui et ses équipes pour consolider les compétences de chacun et faire grandir l’expertise de chaque collaborateur et celle du dirigeant d’entreprise. Je suis un artisan du bois, je me suis formé pour devenir chef d’entreprise et manageur. J’ai également partagé avec mes pairs, d’autres chefs d’entreprises, pour me nourrir de leurs expériences et partager la mienne. » Jean Francois Dutour de compléter « Pour moi, il est fondamental d’impliquer les équipes et de les responsabiliser dans l’entreprise. Je travaille en réseau avec des revendeurs, nous devons en permanence aller de l’avant et trouver de nouvelles solutions et la formation, les salons, et les échanges informels permettent de grandir ensemble et d’améliorer nos process ». Dominique Desjeux, en profession libérale mène tout de front : « je prospecte à travers des conférences, des rencontres lors de séminaires, de colloques où j’échange, et aussi autour d’un bon plat (chinois, coréen ou américain) dans la convivialité et le professionnalisme. Tous ces événements me donnent l’occasion d’échanger et de nouer des contacts. Mais ce qui me donne également des contacts, ce sont les livres et les articles que je publie ou mes passages dans les médias (radio/TV/ presse écrite). Je gère la production souvent avec une équipe de spécialistes, qui sont mes anciens étudiants, et de coordonne les projets. Pour assurer la rentrée de commandes et la prospection, je sur-travaille comme beaucoup d’indépendants je suppose. J’ai l’avantage de travailler chez moi sur Paris, et j’ai une épouse coach formidable, qui m’apporte un fort soutien ».

Alexis de conclure : « Nous pouvons dire que les réseaux, le commercial et les nouvelles technologies sont complémentaires. L’important c’est le contact humain, l’implication de soi et de ses salariés, l’équilibre entre la vie personnelle et vie professionnelle, pour être bien avec soi-même. Il faut également avoir une ouverture d’esprit et se remettre en question au quotidien pour anticiper l’avenir. »

La soirée s’est poursuivie dans les écuries du château de Brissac-Quincé autour d’un cocktail dînatoire convivial. De manière informel, la discussion c’est prolongé sur l’expertise international de Dominique Desjeux.

Une expertise internationale

Dominique Desjeux est consultant pour l’agence Desjeux Créations. Que ce soit pour répondre aux besoins en communication de vos filiales à l’étranger, pour déployer une offre commerciale vers les pays anglophones ou pour soutenir la démarche de prospection de votre volontaire international en entreprise (V.I.E) ou encore pour consolider l’attractivité esthétique de vos outils de communication existants, l’équipe de Desjeux Créations met ses compétences à votre service pour valoriser une identité forte : la vôtre ! Les consultants de Desjeux Créations vous accompagnent suivant vos besoins en : traduction, graphisme/créa, fabrication/impression, développement digital, et référencement (SEO/SEM/SMO), pour construire ou renforcer votre image à l’international ! Audrey Jules, graphiste junior, médaillée d’or au concours des meilleurs apprentis de France en graphisme et pré-presse (édition 2013), Karine Constantin, consultante experte en traduction et en rédactionnel, Dominique Desjeux consultant spécialiste de la communication interculturelle et de l’ethnomarketing (USA, Chine, Brésil…) et Alexis Desjeux, directeur artistique et dirigeant de l’agence : nous mobilisons toutes nos énergies pour déployer ou consolider votre image à l’international.

Quelques exemples de réalisations : ADEME, l’UNESCO, l’ADEME international et le CNRS, le dépistage du cancer du sein CAPsanté49

Desjeux Créations a développé une expertise toute particulière autour de la communication de sensibilisation sur le thème de l’écologie et l’environnement, en France et à l’international. Les conseils de Dominique Desjeux et son expertise interculturelle permette à l’agence de communication Desjeux Créations d’avoir un regard pertinent et critique sur votre communication à l’international. Exemple de réalisation : communiquer pour préserver la planète