Consommations et Societes
  • Nouveau traduction en chinois : la consommation & les sciences sociales (Dominique Desjeux)

    Traduction en chinois - 2 livres : la consommation & les sciences sociales

    Lire la suite

  • Romans : les Femmes chinoises ont-elles besoins des hommes ?

    Les Femmes chinoise, ont-elles besoin des hommes ? romans de Mou Xiao Ya

    Lire la suite

  • Consommateur Malin Tome 1 et 2

    LE CONSOMMATEUR MALIN – Tome 1 Face à la crise le cadrage du client et les marges de manoeuvre du consommateur

    LE CONSOMMATEUR MALIN – Tome 2 Le consommateur stratège

    Lire la suite

  • Cynthia Fleury, Dominique Desjeux et Elie Cohen

    Soirée-débat "Truly different" by Pragmaty

    avec de gauche à droite Cynthia Fleury, Dominique Desjeux et Elie Cohen

    Lire la suite

Enquêtes

2000, D. Desjeux, Femmes et agriculture

 

Retour sur 10 ans d’Université d’été de l’Innovation rurale à Marciac
Dominique Desjeux : « Femmes et agriculture : On n’a pas le même plaisir que les hommes à nous battre »
Intervention du 9 Août 2000
Copyright winrock.org - 3.9 ko

Copyright winrock.org

Intervention qui faisait suite à la conférence de Marie-Thérèse Lacombe, Alice Monier et Martine Dubos « Les femmes de l’agriculture : histoire d’une révolution silencieuse »- lors de la journée « Être de son temps à la campagne » de l’Université d’été de Marciac. Août 2000.« Les rapports hommes-femmes » sont aussi compliqués que les rapports « ruraux-urbains » affirme l’anthropologue Dominique Desjeux (Professeur à la Sorbonne) lors de son intervention à l’Université d’été de Marciac en août 2000. Faisant office de « grand témoin » des débats, il relève que ce qu’il a entendu concernant les femmes agricultrices dans les années 50-60, ressemble à ce qu’il connaît du milieu ouvrier à la même époque : rapport à l’argent, autonomie, cohabitation sous le même toit…. Et, se référant aux enquêtes actuelles réalisées sur ce thème, il signale que, concernant plus largement l’émancipation des femmes, tout se passe comme si il y avait eu une grande rupture il y a 30 ans et, depuis, pas grand-chose. Au fil de son propos