Consommations et Societes
  • Nouveau traduction en chinois : la consommation & les sciences sociales (Dominique Desjeux)

    Traduction en chinois - 2 livres : la consommation & les sciences sociales

    Lire la suite

  • Romans : les Femmes chinoises ont-elles besoins des hommes ?

    Les Femmes chinoise, ont-elles besoin des hommes ? romans de Mou Xiao Ya

    Lire la suite

  • Consommateur Malin Tome 1 et 2

    LE CONSOMMATEUR MALIN – Tome 1 Face à la crise le cadrage du client et les marges de manoeuvre du consommateur

    LE CONSOMMATEUR MALIN – Tome 2 Le consommateur stratège

    Lire la suite

  • Cynthia Fleury, Dominique Desjeux et Elie Cohen

    Soirée-débat "Truly different" by Pragmaty

    avec de gauche à droite Cynthia Fleury, Dominique Desjeux et Elie Cohen

    Lire la suite

Guides d'entretien, consommation, organisation, système d'action

1998, Guide d’entretien pour évaluer une action administrative de coopération internationale France Maroc

Guides d’entretien, consommation, organisation, système d’action

Rappel des objectifs de l’étude

(1998, ministère de l’Equipement)

 

Objectifs communs

 

¨    Analyser le déroulement des actions engagées en s’interrogeant sur :

  • Ø   les missions

– la mise en œuvre des missions (décision, préparation)

– le déroulement des missions (contenu, interactions, objectifs initiaux)

– les résultats

– le bilan des missions (en terme de savoir, savoir faire, contact, projet…)

– la capitalisation des expériences

  • Ø    éventuellement les autres actions

 

¨    Identifier les facteurs de réussite ou de blocage des actions engagées ou prévues

 

¨    Identifier l’intérêt du jumelage pour l’évolution des savoir-faire et des processus d’apprentissage :

– qu’est-ce qui a été transmis ? comment ? à qui ? avec quelles incidences ?

– est-ce transférable ? à qui ? à quelles conditions ?

 

¨    Identifier les modalités de capitalisation et de diffusion des apports du jumelage au sein des DDE/DRE et au sein des ministères de l’Equipement (diffusion des résultats des missions d’échanges, etc..)

 

 

Objectifs spécifiques au Maroc

 

¨    Analyser le rôle du jumelage dans le projet de modernisation et de déconcentration du ministère « TP 21 » à travers :

– l’impact de la coopération déconcentrée sur la modernisation / la déconcentration du ministère et l’enjeu que cela représente pour les différentes entités du ministère.

– la perception du service jumelée et de la coopération par les services avoisinants,

– le rôle fédérateur des services jumelés ;

– les synergies entre la DPTP et les autres directions et notamment la DRCR.

  

                                                                                              Guide d’entretien France / Juin 98

 

                                               Guide d’entretien

 

èPremière partie : Préciser la position de l’interviewé

I. Faire rapidement décrire l’activité

Avant de parler de la coopération déconcentrée et pour me permettre de mieux comprendre ce que peut vous apporter un jumelage pourriez-vous m’expliquer en quelques mots quels sont les principaux aspects de votre travail ?

 

II. Etablir une “ carte relationnelle ” sommaire (avoir ces infos en tête pour relancer sur l’impact du jumelage sur les modes de coopérations)

Dans votre activité, quels sont vos principaux partenaires ? Avec qui êtes – vous amené à travailler ? Avec qui êtes-vous en relation suivie dans votre travail ?

  • ·   quelles sont les relations les plus importantes ? pour vous ? et pour votre travail ?
  • ·   quelles sont les relations qui sont délicates, qui posent problème ? pourquoi ?

 

 

è Deuxieme partie : l’historique du projet de jumelage (20’)

(sélectionner les thèmes à aborder en fonction de la position de l’interviewé)

 

Si vous le voulez bien, j’aimerais que nous nous centrions maintenant sur la coopération qui existe entre votre ministère et son équivalent marocain :

 

III. Quand en avez-vous eu connaissance pour la première fois ?

  • · comment ? par qui ?
  • · qu’en avez-vous pensé ? étiez-vous intéressé ? pourquoi ?

(si oui : creuser les raisons : voyage, rompre la routine, promotion personnelle…)

(si non : creuser les raisons : surcharge de travail, mauvaises expériences…)

 

IV. Reconstituer l’historique et la conception du projet de coopération déconcentrée

 

Ø  l’origine du projet

  • · comment ce projet de coopération déconcentrée est-il né ?
  • · à l’initiative de qui ?
  • · quelles étaient les motivations des parties prenantes ?

 

Ø  l’élaboration du projet

  • · concrètement, comment le projet a-t-il pris forme ?
  • · avez-vous participé à cette phase d’élaboration du projet ? (choix des villes, des thématiques…)
  • · y a-t-il eu des points d’achoppement ? lesquels ? comment ont-ils été contournés ?
  • · quels ont été les éléments moteur ?
  • · est ce que des objectifs ont été définis dans le temps ?
  • · est ce que votre partenariat avec le Maroc est limité dans le temps ?
  • · quel est le budget alloué au financement des missions menées au Maroc ?

 

  • · qu’est-ce qui était “ motivant ” pour vous ?
  • · et les freins ?
  • · comment ont réagi vos collègues ? pourquoi ?

 

è   Troisieme partie :la mise en œuvre du principe de   « cooperation déconcentrée  » et les actions réaliséés

 

V. Première étape : évaluer le processus de mise en œuvre de la coopération de façon générale

  • · comment a-t-on traduit le projet de coopération déconcentrée en actions ?
    • · concrètement, comment cela s’est – il passé ?
    • · avez-vous rencontré des difficultés ? de quel(s) ordre(s) ?
    • · comment les avez-vous résolues ? avec l’aide de qui / de quoi ?
    • · et en ce qui concerne la question des moyens nécessaires : de quoi avez-vous  eu besoin pour mettre en place un projet de ce type ?
    • · est-ce que cela a été difficile de réunir ces moyens ?

 

VI. Seconde étape : faire décrire et évaluer les actions mises en œuvre

 

ðConcrètement, sur quelles actions porte la coopération déconcentrée ?

  • · dans votre D.D.E ?
  • · et à votre niveau ?

 

  • · en quoi consiste concrètement ces actions ?
    • · pour vous
    • · pour vos collègues, subalternes

 

RELANCER SUR

ðLes missions :

Des missions ont été effectuées : pouvez-vous me dire comment cela s’est passé ?

  • · le processus de décision d’envoyer une mission / de recevoir une délégation ?
  • · l’organisation /préparation des missions ?
  • · le choix des personnes de la délégation ?
  • · la définition du contenu des missions ? les DDE voisines sont-elles sollicitées ?
  • · les difficultés rencontrées et leur mode de résolution ?
  • · les changements d’orientation ?
  • · le déroulement des missions
    • · le retour après la mission : compte-rendu, diffusion, répercussion concrète et suites données
      • ·   les résultats des missions d’échanges effectuées sont-ils diffusés ? à qui ? par quelle voie ?

 

L’inter-mission:

 

ð Les autres types d’échanges et / ou de contact avec la DTP avec laquelle vous êtes jumelé :

  • · en dehors des missions (françaises ou marocaines), avez-vous eu d’autres contacts avec la DTP avec laquelle vous êtes jumelés ?
  • · les contacts sont-ils faciles / délicats ?
  • · quelle(s) formes prennent-ils ? (nature des échanges..)
  • · et par quels moyens êtes-vous en contact  (tel / mail / …) ?

 

ð Les autres types d’échanges et / ou de contact avec d’autres partenaires locaux ou marocains :

  • · la coopération déconcentrée vous a-t-elle permis d’avoir des contacts avec des personnes / institutions avec lesquelles vous ne travaillez pas ?

– dans votre pays ?                              – en France ?

 

è   Quatrieme partie : votre évaluation du jumelage

 

VII. Si vous deviez aujourd’hui faire un bilan d’étape de la coopération déconcentrée, que diriez-vous ?

 

ð Les apports du jumelage

 

  • ·   De votre point de vue, quels sont les apports de ce jumelage ?
  • · les apports en terme de savoirs
  • · les apports en terme de savoir-faire
  • · les apprentissages comportementaux (gestion des RH….)
  • · les écarts entre apports attendus ou apports effectifs ?

 

  • ·  A votre avis, quelles sont les attentes du pays partenaire ?
  • · Pensez vous répondre à leurs attentes ?

 

  • ·   Quelle est l’utilité de cette coopération déconcentrée pour le pays partenaire?

 

  • ·   Quel intérêt la France peut-elle trouver à cette coopération déconcentrée ?

 

  • ·  Y-a-t-il une forte communauté marocaine au sein de votre ville ?
  • · Vos relations ont-elles changé depuis le partenariat avec le Maroc ?

 

  • ·   Pour vous personnellement, à quel niveau situez-vous l’utilité du jumelage ?
    • · Avez-vous le sentiment que la coopération vous a apporté quelque chose ? quoi, précisément ?
    • · Votre implication dans le jumelage a-t-elle modifié quelque chose dans votre travail ?
      • · pensez-vous que c’est un atout ?
        • · pour la réalisation de votre travail ?
        • · pour votre carrière ?
        • ·     en terme personnel d’ouverture ?
        • ·     dans vos relations avec vos collègues /l’administration centrale ?

 

  • ·   Comment vos collègues / subalternes perçoivent ce jumelage ?
    • ·   comme une surcharge de travail
    • ·   comme une opportunité à saisir ? pourquoi ?

 

  • ·   Quelle est la position de vos supérieurs par rapport à ce jumelage ?
    • ·   dans quels termes en parlent-ils ?
    • ·   est-ce présent dans leur discours ?

 

  • ·   Pensez-vous que le jumelage ait modifié de quelque manière que ce soit les relations de travail au sein de votre Direction (départementale / provinciale ou régionale) ? dans quel sens ?

 

  • ·   Et a-t-il modifié les relations que votre Direction a avec l’Administration centrale ?
    • ·   avec qui ? de quelle manière ? est-ce positif ?

 

ð Les difficultés rencontrés dans le cadre du jumelage

 

  • ·   Avez-vous rencontré des difficultés dans le cadre de ce jumelage ?
    • · de quel ordre ?
    • · les avez-vous dépassé et comment ?

 

ð Les relations avec les partenaires étrangers

 

  • ·   Comment évaluez-vous les relations que vous avez avec vos partenaires français ?
    • · satisfaction ?
    • · fréquence ?
    • · moyens utilisés ?
    • · écart entre ce que vous attendiez et ce qui se passe ? pourquoi ? est-ce dommageable ?

 

  • ·   Comment a évolué votre relation avec vos partenaires marocains ?

 

ð La capitalisation des apports et leur diffusion

 

  • ·   La convention de jumelage parle de “ capitalisation ” des expériences réalisées à travers les jumelages : qu’en pensez-vous ?

 

  • · Pensez-vous qu’il y ait des éléments des échanges effectués dans le cadre de votre jumelage qui doivent être impérativement capitalisé et diffusé ?
  • · lesquels ?
  • · pourquoi ?
    • · Pensez-vous que ce qui a été échangé puisse réellement être capitalisé et transmis à d’autres ?
    • · comment ?
    • · à qui cela sera-t-il utile ?
      • ·  Comment cet objectif peut-il être atteint ? est-ce le cas actuellement ?
      • ·  Avez vous le sentiment d’un véritable échange ou d’une transmission     d’informations ?
      • ·  Pensez vous que les marocains ont la possibilité de capitaliser ces       expériences ?

 

IX. Concrètement, comment votre DDE a-t-elle diffusé les résultats de ces échanges ?

  • ·            au sein de la Direction provinciale / DDE  :
    • ·            en général êtes-vous informé des échanges qui ont lieu dans le cadre du jumelage ?
    • ·            est-ce systématique ? par quelle(s) voie(s) ?

 

  • ·   vers les services avoisinants
    • · y a-t-il une information organisée en direction des autres DDE ?
    • · donner des exemples ?

 

  • ·   et en direction des autres Directions du Ministère ou de la direction de tutelle (Dir. Routes)
    • · donner des exemples ?
    • · est-ce prévu ? facile ? délicat ? réaliste ? souhaitable ?
    • ·   et vers la DAPF ?
      • · donner des exemples ?

 

 

è   cinquieme partie :les attentes et suggestions d’amelioration

 

X. Aujourd’hui, diriez-vous que le jumelage a réponduà vos attentes.

 

  • ·          Pourquoi ?
  • ·          Que faudrait-il faire pour améliorer ces résultats ? du côté des partenaires ? et de votre côté ?

 

XI. Si c’était à refaire, comment vous y prendriez-vous ?

 

  • ·   Seriez-vous toujours candidat au jumelage ? pourquoi ?
  • ·   Y aurait-il des éléments que vous essayeriez de modifier ? lesquels ? pourquoi ?
    • ·   finalement, quelles sont les conditions indispensables pour mettre en place un projet de ce type ? pourquoi ?

 

XII. Pensez-vous que l’extension de ces expériences de coopération au niveau des DDE/DRE soit importante ? utile ? pourquoi ?

 

XIII. Pensez-vous que cela puisse être transposé à d’autres ministères ? à quelles conditions ? pourquoi ?

 

 

Nous avons fait le tour des questions que je voulais aborder avec vous : y aurait-il quelque chose d’important relative à la coopération déconcentrée que nous n’aurions pas évoqué ?

 

Remerciements