Consommations et Societes
  • Nouveau traduction en chinois : la consommation & les sciences sociales (Dominique Desjeux)

    Traduction en chinois - 2 livres : la consommation & les sciences sociales

    Lire la suite

  • Romans : les Femmes chinoises ont-elles besoins des hommes ?

    Les Femmes chinoise, ont-elles besoin des hommes ? romans de Mou Xiao Ya

    Lire la suite

  • Consommateur Malin Tome 1 et 2

    LE CONSOMMATEUR MALIN – Tome 1 Face à la crise le cadrage du client et les marges de manoeuvre du consommateur

    LE CONSOMMATEUR MALIN – Tome 2 Le consommateur stratège

    Lire la suite

  • Cynthia Fleury, Dominique Desjeux et Elie Cohen

    Soirée-débat "Truly different" by Pragmaty

    avec de gauche à droite Cynthia Fleury, Dominique Desjeux et Elie Cohen

    Lire la suite

Enquêtes

1991, D. Desjeux, S. Taponier, Comment les agricutleurs prennent leurs décisions (étude anthropologique)

1991, D.Desjeux, S. Taponier et alii : une enquête réalisé sur les prises de décision des agriculteurs   Cliquez pour télécharger

L’objectif de l’étude est de comprendre ce qui influence les décisions d’achat des agriculteurs en matière de :
semences,
produits phytosanitaires,
aliments du bétail.
et plus précisément sur les segments de marché suivants :
– herbicides céréaleS
– herbicides maïs
– herbicides betteraves
– fongicides céréales
– semences maïs
– semences tournesol
– aliments composés des vaches laitières
– cultures fourragères
Le constat est que les modalités de choix et d’achat de ces différents produits ne sont pas autonomes. La décision d’acheter est un processus qui intègre à la fois un système d’information et les contraintes d’un itinéraire technique dominant, qu’il soit agricole ou d’élevage.
Plutôt que de partir des « motivations » des agriculteurs par rapport à tel ou tel segment de marché, la méthode a consisté à reconstituer les itinéraires techniques à partir desquels s’organisent les prises de décision d’achat des différents produits.
Nous avons repéré cinq itinéraires intégrateurs :
– la culture des céréales, qui intègre les segments « herbicides céréales » et « fongicides céréales »
– la culture du maïs (centrée sur le maïs grain), qui intègre les segments « semences maïs » et « herbicides maïs »
– la culture du tournesol, qui intègre le segment « semences tournesol »
– la culture des betteraves, qui intègre le segment « herbicides betteraves »
– l’élevage de vaches laitières, qui intègre les segments « aliments composés du bétail » et « cultures fourragères » (centré sur le maïs ensilage).
L’analyse présentée ici s’appuie sur 5 réunions de groupe et 45 observations participantes aménagées.
Cliquez pour télécharger